Madeleine et Guy Ducau, un couple de plasticiens habité par la couleur



 

Une incessante recherche

Plasticiens : plasticiens au sens originel du terme, c'est à dire qui s’intéressent au domaine de la plastique.
Dans leurs productions ils mettent en jeu les rapports simultanés entre les formes, les lignes et les couleurs
- ce que Fernand Léger appelait "le réalisme pictural" - sans chercher, du moins consciemment, une dimension psychologique ou expressive.
Cela les amène à travailler aussi bien dans le domaine de la peinture que de la sculpture.


La Couleur :  elle ne dépend pas de ce qu'on appelle communément les couleurs :
le rouge, le jaune, le bleu ...  qui sont des teintes. 
Mais c'est la résultante de leur confrontation, de leur assemblage, qui fait apparaître la Couleur, qui émane alors de l'œuvre, tel un phénomène particulier.


On peut situer leur création dans le domaine de l'abstraction formelle.
Construite chez Madeleine, plus lyrique chez Guy.
Mais ce qui caractérise ce travail, outre la rigueur de la démarche, c'est la dynamique de recherche qui l'anime.

                                                                                                            Gilbert Serrano